Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
home|play ECOUTER|france TRAFIC|podcast PODCASTS|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Culture | Marque Page | "Une joie féroce" de Sorj Chalandon
Marque Page

« Une joie féroce » de Sorj Chalandon

date 22/09/2019 - 02:20 | micro_reportage Francine Thomas
L’écrivain et journaliste, couronné durant sa carrière de nombreux prix, abandonne les terrains de guerre dans son nouveau roman. Il met en scène une femme atteinte d’un cancer...
facebooktwitter
illustration de
© JF. Paga 
 "Une joie féroce" de Sorj Chalandon
 "Une joie féroce" de Sorj Chalandon
play
0:00
0:00
volume-high 
Dans Une Joie Féroce, Sorj Chalandon campe à la première personne du singulier une femme malade. Ses lecteurs assidus risquent d’en être déroutés. Le sujet, pour lui, n’est pourtant pas si éloigné de ses thématiques habituelles. Il s’en explique dans Marque-pages : « Je n’aurais jamais écrit ce livre si ma femme n’avait pas été touchée par la maladie. Elle a eu une phrase qui était très forte pour moi. Elle a dit je suis en guerre. (…) Comme j’étais correspondant de guerre, je me suis dit traitons cela comme une guerre. »

Jeanne l’héroïne part donc en guerre contre la maladie et l’injustice, puisque très vite son mari la quitte. N’allez pas y voir une volonté de pathos chez le romancier, mais bel et bien un souci du réel : « Une femme a six fois plus de chance qu’un homme de voir son couple brisé à cause de la maladie. Donc je n’ai pas inventé Matt, le mari de Jeanne. C’est juste que les maris s’en vont souvent, et les femmes restent toujours. »

Dans son combat, Jeanne se lie d’amitié avec d’autres femmes malades. Le livre bascule alors vers un nouveau genre. Le club des K comme elles se surnomment - K pour cancer – a besoin d’argent et se lance dans la préparation d’un casse : « Il y a un très beau compliment que l’on peut me faire (…). On me dit tiens, c’est un polar ! et je dis ben pourquoi pas… », conclut le romancier.

Allons-y donc pour les compliments. Une Joie Féroce est un polar mettant en scène des femmes malades certes, mais surtout des femmes debout, vivant, libres et lumineuses.
A voir aussi
play3 Le site de l'éditeur
 
Les plus consultés