Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
play ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Culture | Marque-Page | "Convoyeur de la mort" d'Etty Mansour
Marque-Page

« Convoyeur de la mort » d'Etty Mansour

date 05/11/2021 - 16:22 | micro_reportage Francine Thomas
Qui est Salah Abdeslam ? Comment peut-on prendre part à une série d'attentats qui ont coûté la vie à 131 personnes ? Etty Mansour (qui utilise un pseudo pour préserver son identité) tente d'apporter quelques réponses, grâce à l'enquête qu'elle a menée aux frontières du journalisme et de la littérature.
illustration de
 "Convoyeur de la mort" d'Etty Mans…
 "Convoyeur de la mort" d'Etty Mansour
play
0:00
0:00
volume-high 
Comment cerner la personnalité d'un homme qui a participé au massacre de 131 personnes ? Pourquoi se lancer dans une telle entreprise ? Etty Mansour y répond au tout début de son livre « Convoyeur de la mort » : « C’est ce jour d’octobre 2016 que j’ai décidé d’agir, quand on nous apprenait qu’Abdeslam ne parlerait pas et que ses avocats renonçaient à le défendre. La sensation d’un gouffre. »

Elle débute alors une enquête à Molenbeek où vivait le terroriste et où il a été interpellé en 2016. Elle a interrogé une cinquantaine de personnes. Et ses conclusions sont sans appel. Les responsabilités sont multiples : «  Des mères qui font de leurs fils un demi-dieu quand la loi du père défaille. Un contexte politique en Belgique qui était laxiste et clientéliste. Une école abandonnée à elle-même. Et une idéologie totalitaire de l'Islam politique qui avait déjà accouché, dans ces rues, de tortionnaires. »

Etty Mansour tente de cerner le personnage. Elle nous livre ce faisant une réflexion sur le totalitarisme et convoque la littérature pour tenter d'éclairer les nombreuses zones d'ombre. Elle met également en avant le jardin secret de Salah Abdeslam, construit autour de sa fiancée, Nour, qui l'a beaucoup émue : « En parlant d'elle, on parle d'amour et on en a besoin. Nour est un personnage lumineux et elle était sans doute pour Salah la plus grande chance de sa vie. »

« Convoyeur de la mort » publié aux éditions des Equateurs est donc le livre qu’il faut lire absolument pour tenter de combler les non-dits et remonter vers l’origine de ces terribles attentats du 13 novembre 2015 qui continuent de nous hanter 6 ans après.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés