Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes
home|play ECOUTER|france TRAFIC|replay REPLAY|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Invités | Sur la Route Avec | Francis Huster, Marseille et Molière
Sur la Route Avec

Francis Huster, Marseille et Molière

date 11/10/2021 - 11:32 | micro_reportage Virginie Decorte
L’acteur est notre invité à l’occasion du téléfilm « Meurtres sur les îles du Frioul » diffusé sur France 3 et de la sortie de deux ouvrages consacrés au comédien et dramaturge.
facebooktwitter
illustration de Francis Huster, Marseille et Molière
© François Lefebvre 
 Francis Huster, Marseille et Moliè…
 Francis Huster, Marseille et Molière
play
0:00
0:00
volume-high 
Francis Huster est à l’affiche du 50e téléfilm de la série « Meurtres à » diffusée sur le service public. L’acteur, metteur en scène, scénariste et réalisateur, raconte ne pas avoir hésité quand on lui a proposé le projet : « J’ai eu la chance de tourner avec Jérémy Banster, qui joue mon fils, et c’est l’histoire de deux flics qui mènent une enquête terrifiante aux îles du Frioul. L’intérêt c’était de présenter Marseille d’une façon tout à fait inédite en montrant de cette ville tout ce qu’elle a de plus moderne, de plus hollywoodien au fond ».

En plus de cette actualité sur le petit écran, Francis Huster est à l'initiative d'une pétition afin que Molière entre au Panthéon. Un combat qu’il considère comme une évidence : « Tout simplement parce que le français est la langue de Molière, que depuis 400 ans on n’a toujours pas dit la vérité sur la vie et l’œuvre de Molière, et sur la façon dont la royauté française, l’empire français, la République Française, se sont conduits vis-à-vis des comédiens. »

Francis Huster rappelle qu’au XVIIe siècle, « les comédiens, chrétiens, baptisés, on les jetait à la fosse commune » s’ils ne reniaient pas leur profession de comédien. « Molière, mort à 51 ans, assassiné en plus, empoisonné à la quatrième représentation du Malade Imaginaire, n’a pas accepté de renier, donc on l’a jeté à la fosse commune ».

Selon lui, « le métier de comédien n’est toujours pas reconnu par la République Française ». Au-delà de cette pétition, l’acteur défend le célèbre dramaturge sur scène depuis des années mais également bientôt en librairie : « Au mois d’octobre sort Le Dictionnaire Amoureux de Molière chez Plon, qui est l’encyclopédie de sa vie, de sa biographie et de toute son œuvre. Et puis un autre livre qui s’appelle Poquelin Contre Molière chez Armand Colin. »
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés