Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
home|play ECOUTER|france TRAFIC|replay REPLAY|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Question d'Autoroute | Platooning : le futur du transport routier
Question d'Autoroute

Platooning : le futur du transport routier

date 21/09/2020 - 03:02 | micro_reportage Christophe Buquet
Gros plan sur le « platooning », ou peloton routier. Disposer les camions à la file, avec une faible distance entre eux, permet d'agir à la fois sur l'environnement et sur la sécurité. On vous explique tout dans votre Question d'Autoroute.
facebooktwitter
illustration de Platooning : le futur du transport routier
 Platooning : le futur du transport…
 Platooning : le futur du transport routier
play
0:00
0:00
volume-high 
Le « platooning », c'est faire rouler les poids-lourds en convoi, et ces pelotons de camions semi-autonomes pourraient circuler sur nos routes dans les prochaines années. Explications avec Oliver Quoy, le directeur général de la société d'autoroutes Atlandes : « L'idée, à terme, c'est d'avoir un train de camions, avec un camion de tête dans lequel un conducteur se charge de piloter, et des camions suiveurs, dans lesquels on garde aussi des conducteurs, mais dans une mission de supervision. »

Ce procédé présente plusieurs avantages : « vous avez un avantage premier, autour de la consommation de carburant et l'environnement, grâce à l'économie de CO2 rejeté dans l'atmosphère. Le deuxième aspect, c'est la sécurité. Avec le platooning et l'asservissement, on peut être capable de réagir en toute sécurité et de faire stopper un convoi dans de bonnes conditions. »

Le projet européen « Ensemble » qui réunit les constructeurs de poids-lourds, a lancé les expérimentations et l'A63 Landes pourrait devenir un site de tests : « L'A63 dans les Landes a été identifiée parmi les infrastructures les plus adaptées à réaliser des tests, puisque nous disposons de 3 voies par sens de circulation et d'un cadre relativement ouvert et rectiligne. »

En attendant de voir apparaître sur nos routes ces pelotons de camions semi-autonomes, pensez à bien appliquer la distance de sécurité, établie à 50 mètres entre deux poids-lourds.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés