Cover Art
Titre de la chanson
Sous-titre ou Artiste
00:00 | 00:00
recherche_mini
cone LES TRAVAUX
replay REPLAY
newspaper L'ACTUALITÉ
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
 
écouter 
Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
 
     
LES TRAVAUXREPLAYL'ACTUALITÉTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Musique | Montez le Son | Anaïs MVA, du Conservatoire aux réseaux sociaux

Anaïs MVA, du Conservatoire aux réseaux sociaux

date 11/06/2024 - 20:33 | micro_reportage Chrystèle Mollon
Anaïs MVA s'est fait connaître sur les réseaux sociaux avant de passer en radio. Dans son 2e mini-album, ‘‘Remèdes’’, elle chante l'amour, mais aussi la sens de la vie ou les carcans physiques et sociaux dans lesquels sont enfermées les femmes.
illustration de Anaïs MVA, du Conservatoire aux réseaux sociaux
© MTD 
 Anaïs MVA, du Conservatoire aux ré…
 Anaïs MVA, du Conservatoire aux réseaux sociaux
play
0:00
0:00
volume-high 
Elle fait partie de ces nouveaux artistes qui percent sur la toile. Anaïs MVA chante ‘‘24 février’’ : « Ce jour-là, j'ai vécu une déception amoureuse. Mais je la prends avec légèreté et c'est pour ça que j'aime autant cette chanson, je suis contente de l'avoir écrite en tout cas. »

Anaïs MVA a grandi en région parisienne, entourée de beaucoup de musique : « Mes 10 années de violon et de solfège au Conservatoire m'ont appris à avoir l'oreille musicale, et à m'initier ensuite au piano et à la guitare, en autodidacte, pour m'accompagner quand je chante. En 2022, j'ai commencé à écrire mes chansons et à les partager sur Internet… parce que je ne savais pas comment faire autrement. Je viens d'une famille de profs, pas d'une famille d'artistes, donc je n'avais vraiment personne pour m'aiguiller dans ce milieu. Et voilà, tout s'est enchaîné assez naturellement. »

Précisons qu'à 22 ans, la jeune femme chante? mais suit en parallèle des études de médecine, à Bruxelles : « Je suis en troisième année, et d'ailleurs ? j'ai un exam demain. »

Dans ce nouveau mini-album, Anaïs chante des chansons d'amour, et aborde aussi des thèmes graves, comme la quête de sens des jeunes d'une vingtaine d'années, la santé mentale ou encore l'anorexie : « La plupart de ces thèmes me touchent personnellement, qu'ils me concernent directement ou des gens que j'aime. Depuis que j'ai sorti ces chansons, j'ai rencontré plein de gens qui me disent se reconnaitre dans les paroles. En parler, ça permet de se sentir moins fou, moins seul, et peut-être de déculpabiliser. Et puisque c'est moins grave, ça devient plus facile à surmonter. Et c'est aussi pour ça que mon EP s'appelle ‘‘Remèdes’’. En concert, c'est un peu ça, je trouve, parce qu'on chante tous en chœur et ça fait du bien au cœur ».

Cet été, on pourra applaudir Anaïs MVA sur quelques scènes, au gré des festivals. Elle y croisera peut-être Louane, qui lui a offert sa toute première scène il n'y a pas 2 ans : « Elle aussi m'a découverte sur les réseaux sociaux, et a même repris l'une de mes chansons ! Quand je l'ai appris, je me suis assise pour me demander ce qu'il se passait… Un peu plus tard? elle me proposait la première partie d'un concert qu'elle jouait du côté de Lyon. J'ai tout de suite dit oui. Dans les coulisses ? je me suis demandé pourquoi j'avais accepté, tant j'avais le trac… Mais dès que j'ai posé le pied sur la scène, j'ai ressenti une sérénité… incroyable ! »

D'autres dates encore viendront à l'automne : « J'ai très hâte. C'est toujours un super moment. En plus, mon public est vraiment incroyable. Ils sont vraiment trop, trop, trop chouettes. Donc, c'est toujours un moment que j'attends avec impatience. »
A voir aussi