Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes
home|play ECOUTER|france TRAFIC|replay REPLAY|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Musique | Montez le Son | Lubiana, la bien-aimée
Montez le Son

Lubiana, la bien-aimée

date 17/10/2021 - 10:54 | micro_reportage Chrystèle Mollon
« Beloved », le premier album de la chanteuse âgée de 27 ans, s’inspire de ses origines belgo-camerounaises.
facebooktwitter
illustration de Lubiana, la bien-aimée
© Nicolas Wagner 
 Lubiana, la bien-aimée
 Lubiana, la bien-aimée
play
0:00
0:00
volume-high 
Un peu plus d’un an après la sortie de son EP, éponyme, qui comprenait 5 morceaux, Lubiana vient de sortir son tout premier album. Ce dernier, intitulé « Beloved », puise ses origines dans la double culture dans laquelle elle a grandi. Née d’une mère belge et d’un père camerounais, Lubiana vient de publier 13 nouvelles chansons et autant d’invitations à l’évasion. Le métissage musical que propose la chanteuse sur son nouveau disque s’illustre notamment sur le titre Mamy Nianga. « C’est une expression camerounaise […] c’est un peu la signification du Sapé Comme Jamais de Gims », raconte-t-elle.

Cette facette africaine de sa culture, Lubiana explique l’avoir découverte assez récemment : « J’ai entamé une quête de soi et je me suis rendu compte que pour apprendre à m’aimer pleinement il fallait aussi que je retourne sur la terre de mes ancêtres au Cameroun […] et ça a été un voyage merveilleux. »

Parmi les souvenirs que la jeune artiste a ramené dans ses bagages à son retour en Belgique figurait un instrument de musique, quasi mystique, que l’on retrouve tout au long de l’album : « Je joue de la kora, une harpe traditionnellement réservée aux hommes […] c’est un instrument assez magique […] et j’ai eu la chance d’être choisie par cet instrument parce qu’elle m’est apparue en rêve, je n’avais jamais vu de kora avant ! »

Pour résumer « Beloved », Lubiana raconte qu’à « la fois il y a ce côté rythmique qui est très présent en Afrique et à la fois il y a cette importance des mélodies qui est très présent en Europe, mais tous les titres de l’album sont venus du cœur ».

Le clip de Lubiana - Mamy Nianga

A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés